ACTUALITÉS

2ÈME JOURNÉE DES MUSIQUES DU MONDE EN AUVERGNE-RHÔNE-ALPES / LE 07 OCTOBRE 2016 À SAINT ETIENNE

Suite au succès de la première journée des musiques du monde en 2015 à la Cité de la Musique à Romans, le CMTRA s’associe au FIL pour cette 2ème journée de rencontre professionnelle dédiée aux musiques du monde.

Cette rencontre professionnelle réunit des programmateurs, des producteurs, des artistes, des réseaux musicaux et des représentants politiques afin d’évoquer les problématiques auxquelles les acteurs sont confrontés et les possibilités concrètes d’évolution tout en participant aux dynamiques entre les réseaux musicaux de la région.

 

> Inscription en ligne ICI

 
Vendredi 7 octobre 2016, 10h – 19h
Programme :

– 9h30 : ACCUEIL
– 10h-12h30 : LES REPRÉSENTATIONS DES MUSIQUES DU MONDE

Les musiques du monde ne sont ni un label ni un genre musical homogène : sur ce point tout le monde semble s’accorder. Il serait ainsi inutile de chercher à les définir, tant il existe une pluralité de façons de les jouer, de les promouvoir, d’en parler et de les faire entendre. Pourtant, cette diversité de façons de représenter les musiques du monde suivant les scènes, les pays, les médias ou les arènes politiques, n’empêche pas qu’un certain consensus les relie entre elles et permette à chacun de se figurer approximativement ce dont il s’agit. Esprit d’ouverture et de tolérance, invitation au voyage, découverte de l’altérité, dépassement des frontières culturelles, sociales et politiques, vecteurs d’harmonie sociale, les musiques du monde charrient avec elles un ensemble de valeurs implicites qu’il est important de questionner collectivement.

Cette table ronde sera l’occasion de rassembler différents professionnels autour de la question de la représentation des musiques du monde, sur scène, dans les médias et auprès des publics. Peut-on parler d’une culture commune au sein de ce secteur professionnel en France ? Est-il possible d’en retracer l’évolution, depuis l’avènement du marché de la world music dans les années 1980 ? Comment expliquer la faible prise en compte, aujourd’hui, de ces esthétiques musicales dans les médias grands publics, et la fragilité des médias spécialisés qui leurs sont dédiés ? Quelles initiatives actuelles contribuent-elles à revisiter les lieux communs qu’elles évoquent et à inventer de nouvelles façons de les mettre en scènes et en récits ?
Avec :

– Camel Zekri, Président de la Fédération des musiques et danses traditionnelles et du monde en Normandie
– Caroline Bourgine, Journaliste, productrice radio et consultante
– Marta Amico, Ethnomusicologue, post-doctorante
– Miquèu Montanaro, Directeur artistique du centre de création Le Chantier
– Richard Robert, Conseiller artistique du festival Les Nuits de Fourvière

– Gilles Fruchaux, Directeur du label Buda Musique (sous réserve)

Animé par Laura Jouve-Villard, Chargée de la recherche et du patrimoine au CMTRA

– 12h30 : REPAS (13 €, à réserver avant le 30 septembre auprès du CMTRA)
– 14h30-17h30 : ATELIERS PRO / ATELIERS PRATIQUES

Des ateliers pratiques à l’attention des producteurs, des programmateurs et des artistes sont en cours de programmation.
– 18h – 20h : APÉRITIF & CONCERTS
L’apéritif offert sera suivi des concerts à 20h30 de :

Le Projet Schinéar, groupe « Sélection CMTRA 2016 »
Musiques du monde rugueuses
&

Haïdouti Orkestar
Fanfare-orchestre balkano turque

EXPOSITION « DÉVISAGER DES VOIX »
Tout au long de la journée
Dans le cadre du projet « Comment sonne la ville ? musiques migrantes de Saint-Étienne », cette exposition présente dix portraits photographiques associés à dix portraits sonores d’habitants-musiciens de Saint-Étienne et d’ailleurs.
Infos pratiques : 

Vendredi 7 octobre 2016
10h – 19h / entrée libre
Suivi de deux concerts à 20h30

Au FIL
Scène de musiques actuelles
20 boulevard Thiers
42000 Saint-Etienne