ACTUALITÉS

DAYMA // CRÉATION « NOOR » // ESPLANADE NATHALIE SARRAUTE, Paris // 26 MAI 2017

L’association DAYMA et le Collectif ECHO vous présentent une soirée exceptionnelle le vendredi 26 mai 2017 à la Halle Pajol, 20 Esplanade Nathalie Sarraute, 75018 Paris, à 21h00 (Metro Marx Dormoy).
NOOR, Instants de lumière en partage. A partir de 20h00, Denis Teste (sitar) et Mosin Kawa (tabla) nous offriront en première partie un récital de musiques du Nord de l’Inde.

 

NOOR 26 MaiNOOR
Instants de lumière en partage
Portée par le répertoire dévotionnel de Shuaib, Hubaib et Behlole Mushtaq, la danseuse Alexia Martin brode une gestuelle résonance de la spiritualité de ces trois frères appartenant à la 7e génération de la Gharana de Gwalior, une des lignées les plus renommées du sous continent indien. Echo de la mystique musicale, la danse prend son envol ou installe le recueillement. De la ferveur du Qawwali au lyrisme des Ghazals en passant par l’introspection du chant Khayal se tisse la conversation de quatre artistes en quête du sacré, un échange plus qu’un spectacle. NOOR invite le public à cet échange, comme une porte ouverte. Dans un contexte contemporain traversé de violence et de divisions, NOOR célèbre la fraternité et la quête spirituelle de l’unicité. La musique de Shuaib Mushtaq, Hubaib Mushtaq et Behlole Mushtaq, la danse d’Alexia Martin, sont réunies pour une création qui n’a d’autre but que le partage de la Lumière, NOOR.

« Ton chant est prière, et cette prière est ma danse.
Loin des mirages, des écueils, des vouloirs, loin des attentes, loin de la pensée même
Ton souffle résonne en mon cœur
Je marche sans savoir que je marche
Je danse sans savoir que je danse  »

 

Photo: Hassene Hamaoui
Design: Tania El Khoury
Shuaïb Mushtaq: Chant, harmonium
Alexia Martin: Danse
Hubaïb Mushtaq: Chant, tanpura
Behlole Mushtaq: Tabla dhaama

 

 

 

Billetterie sur place : 15€ Réservations en ligne : 10€  https://www.weezevent.com/noor
« La lumière matinale vient du soleil brûlant, mais la lumière de l’âme est pure de la poussière du temps. La lumière de l’âme voyage sans chemin, elle avance plus rapidement que les rayons du soleil et de la lune. » Mohammad IQBAL, Le Livre de l’Eternité
www.daymadanses.com

 

Capture d’écran 2017-05-16 à 12.26.54