ACTUALITÉS

Jouer son monde, sociologie des musiciens traditionnels amateurs // Anne-Cécile Nentwig

« Musiques traditionnelles», « musiques du monde» ou « musiques tradiporaines » d’aujourd’hui, « musiques folkloriques » d’hier, musiques « musiques pittoresques » d’avanthier… depuis plus d’un siècle. Ces musiques populaires sont considérées comme une expression culturelle à part entière. Si de nombreux écrits musicologiques, historiques ou ethnologiques ont été publiés sur les répertoires traditionnels, sur leurs conditions de transmission, sur leur sauvegarde, on s’est moins intéressé à ceux qui pratiquent ces musiques, et parmi eux les musiciens « amateurs » d’aujourd’hui qui sont les plus mal connus. Pourtant, ce sont ces passionnés qui font vivre ces répertoires, les transmettent, les transforment, les recréént. Mais qui sont-ils ? Ces musiques sont-elles encore « une affaire de personnes âgées et un répertoire voué à l’oubli ? » comme le pose de façon provocatrice le magazine L’Écologiste en 2010 ? C’est à cette interrogation que la sociologue Anne-Cécile Nentwig, tente de répondre dans cet ouvrage.

L’auteure cherche à comprendre comment se construit l’univers des amateurs de « musique traditionnelle », quels en sont ses enjeux historiques, sociaux et musicaux. Basée sur une enquête sociologique menée auprès de musiciens originaires des régions Auvergne et Rhône- Alpes, cette recherche doctorale nous fait découvrir comment le goût pour un répertoire musical, générateur de symboles et de valeurs, va trouver écho dans des pratiques ordinaires participant à la construction d’un quotidien (Michel de Certeau, 1990).

Anne-Cécile Nentwig est docteure en sociologie de l’Université Pierre Mendès France, rattachée au laboratoire EMC2. Sa thèse « Sociologie des musiciens traditionnels amateurs. Pratiques Musicales et Style de vie », dont est issu ce livre, a été soutenue en 2011. Elle enseigne actuellement au sein de l’Ecole Art et Culture de Lyon et à l’IFSI de Valence.

L’ouvrage est complété par un CD proposant une sélection d’enregistrements de chanteurs et de joueurs traditionnels, réunie par l’Office du Patrimoine Culturel Immatériel, dont le répertoire et le style ont marqué les manières de jouer des musiciens d’aujourd’hui.