ACTUALITÉS

ZOOM SUR… LE PROJET TRADAMUSE PAR L’ASSOCIATION LES BRAYAUDS-CDMDT63

Le projet Tradamuse, créé en 1998, a été initié par par un groupe d’enseignants passionnés de l’association Les Brayauds – CDMDT63, Centre Départemental des Musiques & Danses Traditionnelles du Puy-de-Dôme.

Ce projet soutenu par l’Éducation Nationale (conseillers pédagogiques Art & Culture), consiste à sensibiliser les jeunes du département aux musiques traditionnelles dans le cadre d’un projet pédagogique transversal. « Les écoles primaires intéressées nous contactent et nous leur confions un livret pédagogique comprenant un répertoire de danses codifié, qui est dans la majorité des cas chanté, accompagné de 2 CD afin que les enseignants puissent être autonomes en classe . Nous les formons ensuite au Gamounet sur le répertoire, son approche avec les enfants ainsi que la prise en main des supports pédagogiques. Les enseignants sont invités à s’approprier ce patrimoine et s’ils le souhaitent, aller plus loin encore et faire à partir de cette matière de la création de textes, chansons et danses avec leurs élèves« , explique Eric Champion.

 

Le projet général Tradamuse :

  • Favoriser la pratique et la fréquentation des répertoires artistiques et culturels régionaux par les enfants de nos territoire
  • Accompagner les enseignants et les écoles qui se mobilisent et portent des projets sur ces domaines
  • Valoriser ces projets

 

Le volet « Bal pour enfants », socle fondateur qui a contribué au succès du dispositif, se décline sur 3 phases : une phase de formation, une phase de pratique et une phase de restitution.
Dans un premier temps, Tradamuse fournit le matériel pédagogique et favorise la rencontre des cadres des classes participantes en assurant leur formation sur une ou plusieurs demi-journées au Gamounet.
Ce projet se situe bien dans un champ pédagogique, avec la découverte de la danse traditionnelle, la pratique mais aussi la mise en autonomie.
Dans un second temps, les jeunes découvrent et pratiquent le répertoire avec leurs professeurs, musiciens intervenants… puis se retrouvent avec d’autres classes ayant eu la même démarche pour un bal dans de « vraies » conditions avec des musiciens, un animateur, un technicien son… : un véritable moment de partage entre ces acteurs, les enfants, les familles et la communauté éducative et non un spectacle.
Le volet « Écriture de chanson et conte » met en jeu l’imaginaire, la créativité des participants ainsi que leur perception du territoire qui les entoure : il s’agit de produire des chansons en s’amusant. À partir de chansons traditionnelles, les enfants écrivent des textes sous la forme de jeux littéraires ou piochent des éléments d’inspiration dans une riche sélection d’albums jeunesse, qu’ils mettent en musique avec le soutien d’artistes auteurs compositeurs et échangent ensuite avec d’autres groupes.

Ainsi, à partir des matériaux riches et originaux fournis par la culture traditionnelle, les enfants appréhendent leur héritage culturel et construisent une expression artistique originale.
Depuis 1998, plus de 26000 enfants de niveau maternelle et primaire ont bénéficié du projet Tradamuse : à partir de 2008, le dispositif a atteint la barre des 100 classes participantes en moyenne chaque année.

 

Quel bilan après 18 années d’activités… ?
Le bilan est positif en terme de participation et de retours des élèves, enseignants et partenaires. Une de ses forces est son accessibilité, de par les formations gratuites des enseignants pour aborder le répertoire et prendre en main l’outil pédagogique qui comprend notamment de nombreuses ressources et une aide à la mise en place du bal final. Tradamuse présente par ailleurs un fort potentiel de convivialité, de collaboration et de transmission. Il sait conjuguer la dimension éducative à la dimension festive, tout en rassemblant des enfants, des intervenants, des parents, des élus, des musiciens,… Un autre atout essentiel de ce projet est sa force fédératrice, son implantation territoriale et sa contribution à la reconnaissance des musiques et danses traditionnelles.
Les porteurs de ce projet travaillent actuellement à le faire évoluer, améliorer la formation des musiciens et animateurs, intégrer la dimension de la création artistique, diversifier les contenus pédagogiques et renouveler le répertoire.

L’envie de l’association est de mettre en œuvre cette nouvelle formule pour la rentrée 2016 !

 

// Pour plus d’informations

LES BRAYAUDS – Centre Départemental des Musiques & Danses Traditionnelles du Puy-de-Dôme (CDMDT 63)
Le Gamounet | 40 rue de la République | 63200 SAINT-BONNET PRES RIOM
04 73 63 36 75 |
http://brayauds.fr

 

Bal d’enfants, novembre 2015 ©Les Brayauds