Actualités

Actualités

Toutes les actus :


visuel-tambours-battantes-famdt

TAMBOURS BATTANTES !

Actualité fédérale
24/11/2022
Ce que le trad doit aux femmes.Une série de photos, podcasts, vidéos, témoignages, autour de la place des femmes dans les musiques et danses traditionnelles.Mettre en visibilité les femmes dans les musiques, danses traditionnelles / du monde, c’est agir sur les représentations et les imaginaires. C’est donner à voir une plus grande variété de formes […]

Les Localos, partenaires de la FAMDT, organisent le 10 décembre la 4e Nuit de la démocratie et des territoires. 

Actualité adhérent•e
L’engagement des citoyens et des élus locaux autour d’une mise en mouvement des territoires est primordial en ces temps de crises et d’urgence sociétales. L’objectif est de permettre un temps de construction collective de savoirs et de savoir-faire autour de ces sujets, et de conforter ou de susciter l’envie de s’engager sur son territoire. *Ouvert à tou·te·s sur inscription. Nous avons […]
no-border

Festival No Border #12

Actualité fédérale
NoBorder, le festival cosmopolite et métissé, né de la complicité du collectif Bretagne(s) World Sounds, de l’association DROM et du Quartz – Scène nationale, revient à Brest du 3 au 11 décembre 2022, pour la douzième année consécutive.Découvrez la programmation complète ICI
trans

44es rencontres des Trans Musicales à Rennes

Actualité fédérale
Comme chaque année, la FAMDT vous donne rendez-vous aux Trans Musicales de Rennes. « Du 7 décembre au 11 décembre 2022, on se retrouve, on se rencontre et on se découvre aux Trans ! »Découvrez la programmation complète ICI À noter, dans le cadre des rencontres et débats des Trans se tiendra le vendredi 9 décembre une rencontre proposée par nos ami·e·s de […]

TANT QUE LI SIAM, polyphonies provençales à 4 voix

Actualité adhérent•e
Concert de Tant que li siam, polyphonies du Ventoux à 4 voix à l'église St Trophime de Mondragon Le dimanche 27 novembre à 15h En partenariat avec le comité des fêtes de Mondragon Constitué de deux chanteuses et de deux chanteurs percussionnistes, Tant que li Siam (traduire : Tant que nous y sommes) chante un répertoire original de poèmes collectés autour du Ventoux et plus largement en Provence. Le répertoire chanté dresse un pont entre le territoire que les chanteurs arpentent au quotidien et le bassin méditerranéen, espace de leurs origines, de leurs influences et de leurs pérégrinations musicales et humaines. Les poèmes émanent souvent d’illustres anonymes, mais aussi de poètes plus reconnus ayant arpenté cette montagne et son pays pour y forger leur écriture, leur langue, leur vision de la vie et du monde. Musiciens : Marie-Madeleine Martinet - Voix, pandeiro, sagattes Audrey Peinado - Voix, percussions Mario Leccia - Voix, zarb, daf, tamburello Mickaël Portalès - Voix, percussions

VILAINE - Sortie de résidence

Actualité adhérent•e
Vilaine, ensemble vocal féminin constitué de 6 chanteuses instrumentistes, est un projet créé en 2020 à l’initiative de la chanteuse et cheffe de chœur Mélanie Panaget. Après avoir longtemps pratiqué les chants du monde, chanté dans de nombreuses langues, découvert des couleurs et univers très variés, Mélanie Panaget se recentre sur la France et explore la richesse des traditions présentes dans son pays, et plus particulièrement dans sa région natale, la Bretagne, où l’on parle breton et gallo. Le nom Vilaine fait référence à deux éléments : La Vilaine est le nom du fleuve de notre région, qui traverse une grande partie du pays gallo. Ce nom lui aurait été donné en raison de la couleur jaune qu’elle prend lors de ses crues, couleur dûe à certains shistes qu’elle traverse sur 140 km. Elle symbolise donc notre pays de naissance, notre ancrage dans ce territoire, nos origines. On raconte aussi une légende : une jeune fille à la chevelure superbe mais au visage ingrat aimait un beau prince. Son amour n’étant pas partagé, la jeune fille pleura tellement que ses larmes créèrent la rivière, alors appelée La Vilaine en son honneur. Vilaine met donc en valeur, défend, porte la force et la beauté des femmes d’hier et d’aujourd’hui, dans leurs différences, dans leur diversité, leurs contradictions, dans leurs combats. Le projet propose un répertoire original et s’inscrit dans une démarche de création pure où se mêlent les différents éléments traditionnels : la danse, les langues régionales (de France métropolitaine) et les couleurs des chants du monde. Chaque tradition possède sa propre danse et sa propre langue ou dialecte. Ainsi les compositions de Vilaine puisent dans les grands styles de danse (gavotte, cercle circassien, mazurka, valse, rondeau, rond de St-Vincent, … ) et explorent les langues régionales (il en existe une quarantaine en métropole : gallo, breton, basque, catalan, alsacien, provençal, languedocien, corse, poitevin-saintongeais, …). L’idée est donc de s’approprier les caractéristiques des grandes traditions de danse propres à chaque région (la charpente rythmique de chaque danse), de les croiser avec les langues, le tout inséré dans une harmonie riche et libre, issue de la longue pratique des musiques du monde de chaque artiste. Vilaine se veut tantôt brute, tribale et pour cela s’accompagne de percussions (pandeiro et pandereta espagnols, bendir, stomp, tome basse, …), mais aussi douce, envoûtante et laisse alors les voix totalement libres et aériennes, a cappella ou soulignées de quelques touches instrumentales (violon, flûte kaval, ….). Les contraintes liées à la danse peuvent être respectées, ou transcendées, laissant alors place à une liberté vocale et une ouverture vers l’improvisation et la recherche de transe. L’ensemble aura donc à terme 2 répertoires complémentaires : un set de bal de danses folks, sur les strictes bases de la danse traditionnelle; et un set de concert, plus libre, ouvert sur la transe et l’improvisation. La formule concert est en préparation pour 2022-2023 et la formule bal pour 2023-2024. Une collaboration est déjà engagée avec différents artistes et partenaires : l’association Au bout du plongeoir, la Grange Théâtre et Le Rotz pour des résidences de travail, le chanteur Bèrtran Ôbrée et la conteuse Marie Chiff’mine pour la composition et/ou l’écriture de morceaux en gallo, le conteur Yannick Jaulin pour l’écriture d’un texte en poitevin-saintongeais, différents auteurs/musiciens/locuteurs qui ont accepté de nous aider pour la prononciation de leurs textes (Marthe Vassallo, Laurence Lavrand et Axel Landeau pour le breton; Itxaro Borda pour le basque; Patrizia Gattaceca, Jean-Claude Acquaviva (leader du groupe A Filetta), Johan Bernardini pour le corse; Clément Chauvet (Du Bartas) pour le provençal; le groupe Babüsk pour l’alsacien), Manu Theron (Lo cor de la plana) pour le travail sur les arrangements vocaux, Jean-Félix Hautbois pour les arrangements de percussions, Emmanuel Pesnot pour le travail vocal, la danseuse Amélie Dalibert pour son regard extérieur.

Pratiques musicales actuelles et populaires - diversité des personnes, diversité des trajectoires !

Actualité fédérale
04/10/2022
Des rencontres organisées au Cri’Art (Auch) les 22 et 23 novembre 2022 Dans le champ des musiques dites actuelles ou populaires, les pratiques musicales présentent une grande diversité dans leur façon de s’exprimer, se transmettre, se partager, se créer, de prendre place dans la société, d’accompagner des parcours de vie en musique… Elles traversent de […]

Stage et Veillèe à Blanlhac

Actualité adhérent•e
Stage de Musique et Veillée à Blanlhac Programmation : 15h – 18h : Stage de répertoire de musiques d’Auvergne ouvert à tous les instruments animé par Céline GOUPIL et Didier BOIRE 20h30 : Concert du groupe « Les Hauts Talons d’Achille », lauréats de l’appel à projets professionnels 2021, suivi d’un Bal en scène ouverte acoustique sur inscription Les Hauts Talons d’Achille : Théo Morel est au oud, guitare, percussions et chant. Carole Joffrin chante et raconte : nos choix se sont portés vers des mélodies atypiques et belles, mais aussi vers des textes, poétiques ou subversifs. Nous avons commencé par travailler sur des chants du Nivernais – Morvan, et souhaitons poursuivre ce projet dans différentes régions de France. Découvrir des territoires, des collectes et rencontrer les acteur.ices du patrimoine oral et les lieux-ressources. Les chants populaires disent tout et son contraire. Ils racontent la norme, les désirs, les oppressions, les mystères et les rêves. Ils se chantaient pour se divertir, se délasser, se donner du courage, pour perpétuer un certain ordre établi ou pour l’ébranler. Si les chansons d’amour fleuries ne nous déplaisent pas, loin de là, nous sommes tout de même particulièrement intéressé.es par les chants qui dérangent, qui viennent bousculer la morale en nommant les interdits bravés, les désirs et les frustrations, les besoins de liberté. Les Hauts Talons d’Achille, c’est aussi l’occasion de faire entendre une certaine liberté de ton des milieux paysans, de modifier une vision du « passé » comme un bloc de traditions conservatrices et puritaines. Pour pointer du doigt que la subversion, la créativité, l’expression des joies insolentes comme des peines brûlantes ont toujours été constitutives de l’expression populaire. « Pour en savoir plus sur les deux musiciens : https://www.facebook.com/duolaylay https://carolejoffrin.wixsite.com/conteuse Inscriptions et renseignements : CDMDT43 – 04 71 02 92 53 cdmdt43.mail@gmail.com

Lire la suite